Lego, les geeks s'emparent de la brique

Lego, les geeks s'emparent de la brique
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (146 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 4 mars 2007
  • Reportage: Laurent Burkhalter
  • Montage: Charles Fischer

Holger Matthes est un fou de Lego. Dans son CV, il dit même qu'il voit le monde sous forme de briques. Il a tout construit : la tour TV de Munich, la cathédrale de Dresde ou encore la ville de Venise. Ses créations sont gigantesques : la tour TV mesure près de 3 mètres, et la totalité des pièces qui la compose coûte près de 5000 francs. .

Cet Allemand de 33 ans a réalisé son rêve de gosse : travailler pour Lego. Il a conçu bénévolement un train pendant une année avec une dizaine de fans à travers le monde. Ce modèle est aujourd'hui disponible dans les boutiques Lego. C'est la première fois que l'entreprise danoise commercialise à cette échelle un modèle développé par ses propres clients

Pour concevoir ce train, Holger a utilisé un nouvel outil : Lego Factory. Cette véritable usine en ligne permet au fan de créer des models virtuels avant de les construire pour de vrai. Les avantages pour les fans sont nombreux. « On peut etre assis dans un train et construire quelques chose sans qu'une seule brique tombe par terre », explique Holger. « En plus on a un stock illimité de pièces. »

Lego Factory, représente la dernière stratégie de Lego pour attirer les clients. N'importe qui peut télécharger le programme gratuitement sur le web. Une fois qui l'a terminée, le fan peut publier sa création sur le site et commander les pièces. Chaque semaine, 2700 modèles ainsi créés par des clients sont mis en vente. Pour Holger, l'intérêt est justement de partager ses créations. « C'est sympa de montrer ce qu'on a construit à d'autres personnes via le site internet, et voir si elle l'apprécient et sont prêtes à l'acheter »

La petite brique danoise a plus de 70 ans. Récemment Lego a accumulé les pertes en raison notamment des coûts de production élevé et la concurrence des jeux vidéos. Des milliers de postes ont été supprimés à travers le monde. L'entreprise est également passé par une période où elle s'est éloigné de sa clientèle en produisant des modèles peu populaires, selon ses propres cadres.

Avec Lego Factory, l'entreprise veut renforcer les liens avec sa clientèle et renouer avec le succès. L'entreprise ne donne aucun chiffre mais pour les spécialistes d'internet comme Thierry Crouzet, cela peut rapporte gros. « En donnant aux gens la possibilité de créer leur propre boite, Lego multiplie le nombre de produits disponibles », affirme Thierry Crouzet. « Pour chaque boîte Lego Factory, il y a peu d'exemplaire vendus, mais au total cela fait beaucoup de ventes. »

Dans le jargon, ce phénomène s'appelle l'effet « Longue Traîne ». L'expression se rapporte au marché rendu possible grâce à Internet, représenté par le graphe ci-contre. Traditionnellement, les magasins remplissent leurs rayons de quelques produits très populaires qui assurent le gros du chiffre d'affaire. Les grandes surfaces n'ont aucun intérêt à offrir des produits moins populaires, soit des produits de niche, car les stocker coûte trop cher. Mais sur Internet, le stockage est illimité. Les entreprises peuvent y vendre de tout, y compris les produits de niche.

Cependant, cette offre infinie engendre également des problèmes. Au début de Lego Factory, l'envoi des modèles a été un véritable casse tête pour l'entreprise. Pour des raisons logistiques, Lego ne pouvait pas livrer au client le nombre exact de pièces qu'il voulait. Plutôt que de recevoir seulement une ou deux briques jaunes par exemple, le client recevait tout un sachet rempli de ces pièces. Du coup les clients payaient pour des briques qu'ils n'avaient pas commandés. Certains modèles qui utilisaient pour 10 francs de pièces coûtait 100 francs via Lego Factory.

Des fans calés en informatique ont réagi. Ils ont hacké le site et amélioré le programme afin de recevoir uniquement le nombre de briques voulu. Lego n'a pas poursuivi les hackers en justice, au contraire ils ont apprécié leur geste ! Aujourd'hui, Lego a optimisé sa logistique afin d'envoyer le nombre exact de pièces au client. Les modèles de Lego Factory coûtent 60 % moins chers qu'au début selon les responsables.

Commentaires

Portrait de Alragan

Maintenant je comprend la stratégie de Lego merci beaucoup pour la vidéo !

Portrait de lesgoss

50 ans çà se faites , j'espère que LEGO resistera encore 50 ans pour donner encore beaucoup de plaisir aux petits mais aux grands aussi .

Portrait de CDHD

Très très interessante cette Vidéo.
Merci.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage