FusionMan, ni homme ni oiseau

FusionMan, ni homme ni oiseau
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.8 (108 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 14 septembre 2007
  • Reportage: Emmanuelle Jaquet
  • Montage: Charles Deregnaucourt-Fischer

Faire l'avion au-dessus de Genève, ça ne s'improvise pas. Yves Rossy y travaille depuis des mois. Le Vaudois (trahi par son accent) avait prévu de faire son show en octobre dernier, mais il n'a toujours pas mis au point la version définitive de son aile. L'opération prend beaucoup de temps, car chaque modification doit être accompagnée de tests grandeur nature (en Espagne, la plus part du temps).
L'exhibition devant les médias avait déjà été reportée, suite à un incident en mars 2007 : Yves Rossy avait dû larguer son aile qui s'était abimée dans un champ. Aujourd'hui, il a réparé son premier prototype et travaille sur un deuxième plus léger et plus performant.

«C'est comme une drogue»


Son aile, Yves Rossy l'a imaginée et créée pratiquement de toutes pièces: «C'est tout du prototype, donc il faut tout faire soi-même. Entre le composite et la mécanique, je ne pourrais pas dire le nombre d'heures que nous y avons consacré, mais c'est énorme.»
Le but de FusionMan, propulsé par ses 4 réacteurs, c'est d'être aussi libre qu'un oiseau: «Ce que je recherche, c'est d'avoir les sentiments que j'ai en chute libre, mais dans les 3 dimensions. J'aimerais voler dans les 3 dimensions simplement avec mon corps. J'y suis déjà arrivé. Je monte pratiquement à 30 degrés, par contre je n'arrive pas encore à faire de l'acrobatie.» Pour réussir un jour à faire des loopings, il faudrait des réacteurs encore plus puissants. Yves Rossy compte bien y parvenir un jour.
Dans le passé, le Vaudois a essayé un peu tout ce qui vole, du parachute, en passant par le deltaplane et le windsurf. Mécanicien de formation, il a passé son brevet de pilote militaire. Puis il est devenu pilote de ligne chez l'ex-Swissair. Aujourd'hui, grâce à la marque de montres qui le sponsorise, il a pris une année sabbatique pour se consacrer entièrement à son projet.

Et après?


A 48 ans, FusionMan aurait encore des rêves plein la tête, selon Gérard Sermier, chargé de sa communication. Toujours propulsé par ses réacteurs, Yves Rossy aurait envie de traverser la Manche, de se lancer d'un ballon à air chaud, de voler en patrouille ou encore de survoler le Grand Canyon. Et toujours en tant que premier homme-oiseau de l'histoire de l'aviation.


Fiche technique

Envergure : 3 mètres (2,50 m pour le 2ème prototype)

Poids : environ 45 kg avec les 12 litres de fuel (30 litres pour le 2ème prototype)

Réacteurs : 4 Jet-Cat P200 de 22 kgs de poussée chacun

Vitesse : 120 à 300 km/h

Autonomie : 6 minutes (10 pour le 2ème prototype)

Copyright Photos TSR/ babylon-freefly.com

/Crédit musique: Monsieurconnard.com

Commentaires

Portrait de Michel Portmann

C'est tout simplement génial....félicitations a Yves et bonne chance pour la suite. Merci aussi aux concepteur du reportage, super !!

Portrait de Michel Oberholzer

Il est tellement agréable et rassurant de se laisser porter par le comfortable flux que nous impose la norme. Ici, le rêve est un carburant puissant. Yves crie que la passion est la direction dans laquelle il faut regarder, à suivre donc!

Portrait de Muller Yves

Bravo, c'est génial votre engin, ca donne envie.Très bien le reportage.
Meilleures salutations.

Portrait de azuz

faut qu'il arrête la moquette... ou sniffe les nuages, enfin un truc écolo... mais faut l'avion pour l'envoyer en l'air tout de même. A quand l'elastique, c'est kologik, et en plus tu peux faire ça en os de poulet avec du jus d'arbre... A part ça génial {}

Portrait de andre BRUNIN

Des hommes comme vous, il y en a trop peu sur cette planète.
C'est avec votre état d'esprit que nos politiciens devraient agir...tout sacrifier, s'investir totalement afin d'arriver au but que nous èspérons tous; la paix dans le monde.
Bravo !

Portrait de Nelson Moeschler

Dans un monde ou tout tourne autour du profit maximal, certain font le choix de VIVRE ! Vive la PASSION !
Vas-y Yves "plein gaz" et ne les coupe plus !

Portrait de chourave

Quand on a du pognon, tout est possible

Portrait de MORARD ROLAND 1723 Marly

BONJOUR YVES , en tant que passionné de tout ce qui vole , je tiens à te remercier ainsi que toutes les personnes qui collaborent à la réussite technique et logistique d'un tel projet . Dans un monde tel que le notre il est indispensable de pouvoir rever, réaliser, vivre notre propre folie , cette folie qui fait tant de bien et qui permet de rayonner la joie, celle qui irradie . Je pratique le parapente, le paramoteur et m'essaie à la prise de vue aerienne en toute modestie , juste pour le plaisir de la 3eme dimention!!!! Bonnes salutations

Portrait de Leonard Garchi

excellent sujet ... une fois encore... nice job..

Portrait de steph

Chapeau, avec de l inovation qu on peut tue l ignorance et le redicule parceque il ya juste le redicule qui ne tue pas.ah il ya aussi le jus d arbre Bravo

Portrait de Mme Grossniklaus

admiration pour un homme qui sait ce qu'il veut et faire progresser autant le technique que l'humain dans les nuages de la vie.

Portrait de Rudinei...

Realmente fantástico e impressionante a coragem com que Yves vem desenvolvendo a capacidade e a praticidade em termos de mobilidade para o homem voar e sempre provando que basta um pouco de boa vontade e determinação para vencer alguns desafios...
Parabéns, você merce yves.

Portrait de serge golaz

bravo!pour un amateur c'est du super boulot.Mais ne laisson pas partir sont projet à l'étranger comme d'habitude,heureusement qu'il y a des sponsorts pour lui permettre de vivre sa pation.merci,serge de cossonay.

Portrait de Snoggle

Passionné, d'accord mais est-ce que ça vaut le coup de tout claquer pour ça? ... même son mariage?

Portrait de max

Du rêve, de la passion, un sacré niveau technique.
Les gens comme Yves qui possèdent ce feu sacré sont des grands hommes. Merci à eux d'exister.

Portrait de manu

Il n'avait pas compris que c'était irréalisable, alors il l'a fait...

Portrait de la schtroumfette

ben gargamel ....que de chemin parcouru...c'est trop bien d'aller caresser ses rêves..quelle chance et bravo quel persévérance!!!envole-toi mais fais gaffe quand même!

Portrait de Toobad

SUPER Geénail il en faut de l'intélligence pour créer se genre d'engint au faite combien coût l'aile ?

Portrait de Stéphane A

Bravo pour le record de la traversée de la Manche !!
Quel explois

Portrait de Xam

Chapeau bas

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage