La réalité augmentée dépasse la fiction

La réalité augmentée dépasse la fiction
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.6 (9 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 18 mars 2008
  • Reportage: Emmanuelle Jaquet
  • Montage: Charles Deregnaucourt-Fischer

Bienvenue dans le monde de la réalité augmentée…

Prenez un simple dépliant publicitaire pour un modèle de voiture. Montrez-le à une caméra grand public reliée à un ordinateur. Vous voyez alors apparaitre la voiture en 3D et bouger en même temps que la brochure. Vous pouvez changer la couleur du véhicule ou ouvrir les portes. Plus fort encore : en cliquant sur votre clavier, vous pouvez faire rouler la voiture. Le résultat est totalement ébouriffant et le fruit d'un logiciel révolutionnaire. Laurent Bury, directeur marketing chez Total Immersion, s'enthousiasme: «Avant, la réalité augmenté était donnée uniquement à une élite, parce qu'il fallait avoir des machines extrêmement chères et que c'était complexe à mettre en place. Aujourd'hui, grâce au logiciel D'fusion, c'est à la portée du grand public.»

Les Français frappent un grand coup


Total Immersion, une entreprise française créée en 2000, a décroché récemment le contrat du siècle : le Futuroscope de Poitiers lui a commandé sa toute dernière attraction que le public pourra découvrir dès le mois d'avril. Les visiteurs, embarqués à bord de wagons, vont partir à la rencontre d'animaux du futur grâce à des jumelles spéciales permettant la réalité augmentée. Le projet a coûté plus de 3 millions de francs et il a fallu un an et demi pour l'achever.

Racines helvétiques


Leur succès, les Français le doivent en grande partie aux Suisses. C'est à l'EPFL que des ingénieurs ont mis au point le logiciel d'origine rendant possible cette version améliorée de réalité augmentée. Vincent Lepetit, adjoint scientifique à l'EPFL, nous en décrit les avantages, tout en faisant la démonstration : «Avant, avec les techniques classiques, lorsqu'on bougeait trop vite l'objet, la caméra parvenait pas à suivre. Il fallait alors redemander à l'utilisateur de remettre l'objet dans la position initiale. Aujourd'hui, grâce à notre technique, on peut présenter l'objet de n'importe quelle façon, son image est retrouvée instantanément.»

Les Français de Total Immersion ont acquis le droit d'utiliser ce logiciel pour des applications commerciales pour la modeste somme de 10'000 francs. Après plusieurs années de travail, ils commencent aujourd'hui à en récolter les fruits : les applications développées sont étonnantes et laissent présager de ce que sera la publicité de demain.




Commentaires

Portrait de Babounette

Sans besoin d'aller jusqu'au futuroscope on pourra bientôt tenir chez soi un dragon dans le creux de la main! ^^ Il y a un jeu comme ça qui va sortir (développé par un studio français): http://www.drako-thegame.com/?p=796

Portrait de BSG

Pas si révolutionnaire que ça le logiciel. On peut déjà trouver un jeu vidéo qui fonctionne comme ça : http://youtube.com/watch?v=UEhgyT4arPI

Portrait de routard

rien que pour des jeu vidéo ça pourrais être une énorme avance..
simulé des objet virtuel dans un univers réel.. grâce a un casque ...

plein d'utilisation possible..

Portrait de Karpis

Woaw, on vient de réinventer la vidéo !

Portrait de darkmok69

Ouais mais bon, contrairement à ton jeu ce nouveau logiciel fonctionne sur des plan en mouvement et de plus la 3d est parfaitement synchronisé. D'ailleurs la 3d n'est pas très bien synchronisé avec la vidéo sur ton jeu. Ce qu'ils expliques dans ce reportage c'est que c'est cette technologie en beaucoup plus amélioré qui empêche justement ce genre de désagrément.
Ben pour venir à ce que j'en pense a cette technologie, ben wouuuuaaaa j imagine déjà sur des jeux vidéos avec des casques et en utilisant le moteur graphique Unreal Engine 3 sa pourrait vraiment être de la bombe ^^.

Portrait de Nicolas

Bonjour
Savez-vous que le dévellopement de ce systhème a été réalisé en première, il y a deux avec aussi le concours de l'AUDIORAMA à Montreux Territet, musée national suisse de l'audiovisuel. Le laboratoire est toujours en fonction. Donc le premier casque permet toujours de faire sa première expérience. De ce fait, il n'est pas utile d'aller à Poitier pour s'initier à cette techologie de l'EPFL.
D'autre part, il existe toujours une deuxième expérience c'est les Univers Interactifs module non moins démonstratif et spéctaculaire.
Ces deux modules font toujours l'émerveillement des enfants.
Jean-Marc Nicolas
Directeur du musée
www.audiorama.ch

Portrait de Conslar

Tout simplement stupéfiant

Portrait de Publigeekaire

Bonjour,

Je me passionne pour cette technologie et je fais régulièrement des dossiers dessus. Si ça vous intéresse, vous avez 25 exemples de réalité augmentée ici :

http://publigeekaire.com/2009/06/10-applications-concretes-de-la-realite...

http://publigeekaire.com/2009/07/15-autres-applications-de-la-realite-au...

Total Immersion y a évidemment sa place, tout comme les société Zugara et Metaio qui sont aussi en point sur ce domaine !

Portrait de Olivier Cahen

Vos logiciels tourneront-ils sur les nouveaux ordinateurs portables, en relief pour les porteurs de lunettes spéciales, par exemple le Acer AS5738DG ou les Asus G51J3D et G72GX ? Et seront-ils compatibles avec les écrans lenticulaires Alioscopy ?

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage