Un cube suisse dans l'espace

Un cube suisse dans l'espace
Aucun vote pour l'instant.
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 22 octobre 2008
  • Reportage: Emmanuelle Jaquet
  • Montage: Charles Deregnaucourt-Fischer

De prime abord, il est difficile d'imaginer que ce petit cube de 10 cm sur 10, d'à peine 1 kilo, va partir dans l'espace. Pourtant, en janvier 2009, ce satellite, pur produit suisse, va s'envoler à bord d'une fusée indienne.

Un défi technologique


«Le domaine spatial est un domaine très dur, précise Noémy Scheidegger, ingénieure en mécanique. Il y a de la radiation, des particules qui frappent toutes le pièces électroniques. Puis il y a des chocs thermiques : le satellite va passer de 70 degrés à –40 degrés en quelques secondes. Sans compter les vibrations durant le lancement.»

SwissCube, petit condensé d'électronique, est le résultat de trois ans de travail des étudiants de l'EPFL, de 4 HES de Suisse Romande, de l'Université de Neuchâtel et du Club de Radio amateurs. La Suisse a régulièrement participé à l'aventure spatiale en fournissant des pièces ou des instruments, mais un satellite entièrement suisse est une grande première.

De la théorie à la pratique


Fabriquer un satellite: un formidable cas pratique pour les étudiants. L'idée de leur donner une telle opportunité a vu le jour au début des années 2000 aux Etats-Unis. Aujourd'hui, des dizaines d'universités dans le monde entier réalisent des «CubeSat», ces mini satellites aux dimensions standards, comme le SwissCube.

Si le format est standard, le contenu est spécifique à chaque projet. Le cube suisse contient 6 panneaux solaires, un télescope, 16 cartes électroniques et un système de déploiement d'antennes pour communiquer avec la terre. «Le satellite va faire le tour de la terre en une heure et demie, explique Muriel Noca, responsable du projet. Il aura une demi heure d'éclipse et une heure de soleil. Pendant le jour, les panneaux solaires vont capter l'énergie et la stocker dans une batterie. Cette énergie sera ensuite utilisée lors des éclipses.»

Une fois par jour, pendant à peine 10 minutes, le satellite sera en contact avec la Suisse. Sa mission : étudier l'airglow, une couche de l'atmosphère, située à environ 100 kilomètres d'altitude, qui ressemble aux aurores boréales.




Vidéos bonus

Commentaires

Portrait de Tonton

Bravo Anthony, tu as le privilège de participer à la conquête spatiale Suisse. L'auvergne est fière de toi !!!

Portrait de tonton

Bravo à Anthony et à tous ses collègues, vous allez rentrer dans la légende de la conquête spatiale Suisse. La France et plus spécialement l'Auvergne (!) est fière de vous.

Portrait de Favre

Cette nouvelle invention est un grand pas pour la science et pour l'avenir des humains. Les mots pour exprimer nos congratulations aux "travailleurs" et"créateurs" de ce mini-satellite. Souhaitons que cet engin donnera tous les résultats escomptés par les concepteurs.
Bonne route au cube suisse. Un grand merci à l'Inde pour sa précieuse collaboration.

Portrait de Luik

Très bon reportage et un grand bravo à tous les participants. Dommage, une fois de plus, que la TSR ne connaisse que le nom EPFL lorsqu'elle parle de projets tels que celui-ci. L'EPFL possède certes les moyens financiers pour créer son image, mais les autres établissements et étudiants mériteraient aussi d'être cités car souvent leur travail est meilleur et pourtant moi glorieux !!!

Portrait de skyward

Beau projet et bonne idée. Je souhaite qu'il fonctionne et nous envoie un signal radio et de belles images. Les étudiants ont l'opportunité de se former sur un projet novateur et exigeant, au niveau qualité. Bon lancement !

Vous trouverez quelques articles et vidéo sur ce projet sur mon site.RJ

http://www.onenew.org/3/astronautique/swisscube-une-aventure-spatiale-su...

Portrait de F5HBI

BRAVO A TOUTES LES EQUIPES
MERCI POUR LES EXPLICATIONS TECHNIQUES ET SCIENTIFIQUES
ET JE SOUHAITE BON VENT(SOLAIRE) A "zébulon" :)

Portrait de ckholm

Que le travail des étudiants des autres écoles soit reconnu, ok, le qualifier de meilleur, faut pas pousser non plus hein.

Portrait de konfe malik

Toute mes felicitations au etudiants.mes encouragements a toute l'equipe vous venez de realiser un de mes reves.k.malik etudiants sciences eco université de ouagadougou

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage