Les tchatteuses de Yaoundé

Les tchatteuses de Yaoundé
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.3 (11 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 23 mars 2009
  • Reportage: Laetitia Wider et Zian Marro
  • Montage: Ulrich Teiger

Melen, un quartier modeste de Yaoundé. C'est ici que Nathalie, 23 ans vit avec sa grande famille. Sa mère, ses deux tantes et une flopée de chérubins, plus rieurs les uns que les autres, observent Nathalie, plantée au milieu du petit salon communautaire. La jeune femme de 23 ans brosse sa chevelure sous les regards bienveillants de son clan. Elle se prépare pour son rendez-vous quotidien dans un cybercafé du quartier. Devant un clavier sans âge, elle passe chaque jour des heures à dialoguer avec des hommes, par webcams interposées. Particularité, ils ont entre 40 et 55 ans, et ils sont tous européens.

Encouragée par la famille

Nathalie, comme bon nombre de ses compatriotes modestes, cherche un mari sur Internet. Blanc de préférence ! Et sa famille l'encourage, en l'aidant notamment à payer ses connexions Internet. « Nous, on veut qu'elle aille de l'avant », s'exclame sa tante Crescence. Et aller de l'avant, c'est « passer de l'autre côté », en Occident.

«Avec Internet, les Camerounaises ont la possibilité de trouver un mari. Il vient au Cameroun, elles se marient, et dès que les formalités sont remplies, elles ont un passeport en règle, ce qui leur permet d'aller en Europe. Et ça, c'est une source de revenu supplémentaire pour la famille, explique Baba Wamé, professeur en cyberjournalisme à l'Université de Yaoundé. Il a consacré une thèse au phénomène des tchatteuses camerounaises.

Des espaces VIP

Avec toutes ces candidates au départ, les cybercafés ont envahit la capitale camerounaise. Un business qui a de la suite dans les idées. A l'instar du bien nommé « les Z'amours ». Ce cyber est pourvu d'espace VIP, comprendre par là un ordinateur isolé dans une cabine. «Il y a des filles qui sont prêtes à tout faire sur le Net. A se déshabiller, à se montrer à leurs amis. Ici, c'est possible en toute intimité », raconte Hugues, le gérant du cybercafé.

Mais derrière ces portes closes, ce n'est pas toujours l'amour que rencontrent ces Camerounaises. Marie* en a fait l'expérience. Il y a quelque mois, elle rencontre un homme sur Internet. Il lui paie le voyage et organise son visa. Elle s'envole alors pour le Canada. « Tout se passait normalement. Il n'y avait pas de problème. J'étais bien. Puis après 3 mois, les problèmes ont commencé. Il m'a dit qu'il n'avait plus d'argent et que je devais le rembourser. Il m'a alors dit que je devais me prostituer. C'est ça qui m'a le plus blessé », confie-t-elle la voix chevrotante. Elle réussit finalement à voler ses propre papiers, confisqués par le proxénète. Puis elle s'enfuit, avec l'aide d'un compatriote rencontré sur place, et rentre à Yaoundé.

La prostitution au bout du chemin

Mais toutes n'ont pas eu cette chance. Plus de la moitié de ces tchatteuses se retrouveraient dans un réseau de prostitution une fois arrivées en Occident. Un état de fait qui ne les décourage pas pour autant. Selon Baba Wamé : « il vaut mieux faire ça que de s'embarquer dans un bateau de fortune et finir en mer. Donc sur ce point là, je ne blâme pas les Camerounaises, je leur dit même bravo ! » Une vision surprenante d'un point du vue occidental, mais partagée par Marie*. Elle continue toujours à chercher son mari sur Internet. « J'ai décidé: je vais trouver ce que je cherche, il faut seulement que je sois courageuse », concède-t-elle.

Car malgré les risques, l'Eldorado pour ces Camerounaise modestes, c'est l'Occident. Mieux qu'un visa, là-bas, c'est un mari à tout prix !

*Prénom fictif

Vidéos bonus

Commentaires

Portrait de Anonyme

Bonjour,

Hier soir je me suis laissé emporter un peu trop (nu avec webcam) avec un camerounaise.

J'ai ensuite regretté suite aux différente arnaque au chantage avec la crainte de diffuser la vidéo sur internet.

Je flippe depuis lors, j'ai bloqué mon compte msn et j'ai vraiment peur

Pensez-vous ce type de pratique au cameroun ou juste une fille comme le documentaire

merci

Portrait de patoche

je comprend bien le problème de ces camerounaises qui veule quitter leur pays, mais elles doives faire très attention aux hommes qui ne sont pas tous sérieux hélas!! moi même je suis marié avec une camerounaise je suis sérieux et j'aime ma femme et la respecte au plus au point.
Bien s'étudié c'est la seul façon de réussir le couple être stricte l'un envers l'autre. Et dehort les pervers qui ne sont là que pour assouvir leurs pulsions sexuel.
Courage mes dames il se cache quelque pars des hommes sérieux et de bonnes intentions.
Trouver l'amour et surtout le respect de la femme est un bon signe pour une bonne relation futur.

Portrait de Eric

Je vous félicite pour ce mini-reportage...
Il y a beaucoup de prévention à faire sur le devenir des filles Camerounaises qui souhaitent passer de "l'autre coté", et votre reportage fait preuve d'une grande véracité.
Bien à vous.
Eric.

Portrait de Christian Maizeret

Très beau reportage.

Portrait de Henry

Ce reportage vient à point nommé porter sur la place publique un phénomène désormais banal pour les habitant des métropoles africaines en général, et camerounaises en particulier. Et assez révélateur de la paupérisation, du désespoire et de la misère de ces familles qui sont prêtes à tout pour avoir un quotidient moin sombre.

Portrait de megas

kesk le cameroun a fai en sui cest mieu peut etr?tchippppppppppp

Portrait de philippe

J'ai la conviction que ces camerounaises sont souvent en danger de quitter leur pays , ùais je pense qu'en europe il existe des hommes qui apprécient les femmes africaines et peuvent les aider à trouver un amour sain et véritable ,si les deux correspondants partagent leurs efforts

Portrait de ba

MOI JE PENSE CK4IL ARIVER A MARIE C SA FAUTE PK PARCEKE EUX ELLE TE DEMANDE DES SOMMES ENORMES APRES DEKE TU é EN GALERE ELLE VE T'ABANDONNER MOI OSI ON MA DEJA FAIT SA JAI DEJA PERDU 10.000 euros pour rien é la femme n'a meme pas venue en france je suis trés contre pour cette arnaque.

Portrait de DUFIO THIERRY

En fait selon moi tout ceci est la conséquence d'un environnement où les jeunes gens sans espoirs vivent; DIEU seul sait ce qui viendra par la suite

Portrait de DUFIO THIERRY

En fait selon moi tout ceci est la conséquence d'un environnement où les jeunes gens sans espoirs vivent; DIEU seul sait ce qui viendra par la suite

Portrait de Guylain

Mon commentaire personnel s'adresse en particulier à monsieur Wabé. Je voudrais faire savoir à ce monsieur et en même temps aux camerounaises qui liront mon opinion sur le sujet. Lorsque l'on décide de vivre en couple ; il doit exister au départ une sorte de complicité qui fait que la décision prise est la bonne . Pas question de s'envoler pour la France,le Canada ou tout autre pays avec un bandeau sur les yeux et de faire confiance au premier venu sans avoir analysé et vérifié avec qui on veut partager ses jours; les utilisateurs du net ne sont pas tous des évangélistes... Autrement dit il faut avoir un minimum d'affection partagé et solide pour vivre en couple et non pas seulement offrir un paquet de mots ficelés ensemble pour capturer son poisson à partir d'un clavier !!! sinon après 30 jours , 30 mois ou tout autre période de temps, la bombe éclate ..... le mariage n'est pas un échappatoire! (un échappatoire se définit comme étant un moyen adroit ou détourné pour se tirer d'embarras) Alors , rappelez vous bien une chose: le mariage n'EST PAS UNE LOTERIE !!! ET EN PARTICULIER POUR TOI MARIE au nom fictif dans la vidéo. Affirmer que la trouvaille du mari blanc sur le net dans le but de contracter mariage est supérieure à celle de s'embarquer sur un bateau de fortune sans destination précise..... est une comparaison pour le moins boîteuse... et douteuse.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage