Les mook se réfugient en librairie

Les mook se réfugient en librairie
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.3 (11 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 5 octobre 2011

Reportage: Zian Marro
Montage: Laurent Hauert
Mixage: Philippe Lahaye

La presse papier est en danger, écrasée par les tablettes tactiles et autres médias online. Mais certains journalistes et éditeurs ont fait le pari de magazines sans publicité, en vente uniquement en librairie et financés par les lecteurs, les mook.

 

«Tu nous vois Sam, tu nous entends ?» interroge Guillaume face à l’écran de son laptop. La séance de rédaction mensuelle d’Ithaque vient de débuter à Lausanne. Samuel est «en duplex» d’Annecy, où il vit. Les réseaux sociaux ont nettement favorisé la naissance du journal Ithaque. Bloggeurs, journalistes, dessinateurs et graphistes se sont rencontrés sur Twitter ou Facebook, avec une envie commune: redonner au papier ses lettres de noblesse.

Le pari est risqué pour ce trimestriel au format italien; on a décidé de se passer de publicité. «C’est laid, ça prend de la place et on en a moins, du coup, pour raconter des histoires, lance Guillaume Henchoz, rédacteur en chef d’Ithaque. On compte uniquement sur nos abonnés pour financer le journal.» Il en faudrait 200 à cent francs chacun (abonnement de soutien) pour faire tourner les rotatives [en septembre 2011, Ithaque comptait environ 80 abonnés de soutien et 250 abonnés "normaux" à 36 francs/an, ndlr]. Les journalistes, eux, ne sont pas rémunérés.

Ithaque, un journal gonzo?

 

Le lecteur lui aussi devra changer ses habitudes puisque Ithaque n’est pas en vente en kiosque, mais en librairie. Ce modèle économique est assez récent dans la presse magazine papier. Et les revues d’actualité se bousculent sur les présentoirs des librairies et autres grandes surfaces de biens culturels. XXI, Usbek & Rica, Muze, Schnock, Feuilleton (le dernier né) tous prônent le retour au reportage, aux longs récits, et à la subjectivité.

La revue XXI a lancé la tendance voilà quatre ans. Un succès immédiat: 40'000 exemplaires vendus dès le premier numéro. L’avènement d’un nouveau business model pour la presse magazine ? «Nous n’avons jamais fait la moindre étude marketing, s’étonne Patrick de Saint-Exupéry, rédacteur en chef de XXI. Ce qui nous a attiré vers la création de XXI, c’est un constat simple: les journaux donnent de l’info, déversent des nouvelles et se réactualisent à une vitesse extrêmement rapide, mais on ne raconte pas le monde.»

Kiosques vs librairies

 

En France, nombreux sont ceux qui ont voulu surfer sur la vague du mook (terme d’origine japonaise, contraction de magazine et de book). Mais le constat est parfois amer. Les créateurs d’Usbek & Rica avaient fait le pari d’une revue intellectuelle prospective… Mais après une année et quatre numéros seulement, il a fallu se rendre à l’évidence. La revue a cessé de paraître.  «Il existe un marché pour des revues qui s’appuient sur des structures d’éditions déjà fortes [Les éditions Gallimard sont actionnaires à 20% de XXI, ndlr], constate Jérôme Ruskin, directeur de publication d’Usbek & Rica. Nous sommes indépendants et n’avons pas d’autres activités, il n’est donc pas possible de rester en librairie. Il faudrait vendre beaucoup trop de magazines par rapport à ce que le marché est capable d’ingurgiter.»

Usbek & Rica va donc changer de modèle. Une nouvelle formule papier est prévue en fin d'année, «plus belle, plus intelligente et plus accessible», assure le directeur de publication. Le réseau de distribution va être élargi, aux kiosques notamment. Et surtout, Usbek & Rica va renouer avec la publicité.

Preuve est faite que sur le marché des mook généralistes sans pub, les titres sont déjà nombreux, et peut-être même un peu trop nombreux puisque certains abandonnent déjà ce crénau pour revenir à un modèle plus classique.

 

Les bonus:

La parole aux lecteurs de XXI

P. de Saint-Exupéry: Nous sommes post-internet!

Commentaires

Portrait de Personne

Je vois pas bien à quoi ça serre! Si j'ai bien compris c'est des recueilles de nouvelles! Pas des journaux! Quelle est l'utilité? La ligne est floue entre information et récit...

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage