Le survivalisme: mode d'emploi

Le survivalisme: mode d'emploi
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.7 (49 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 9 février 2012

Reportage: Géraldine Jacot, Tybalt Félix

Mixage:Philippe Lahaye

Montage: Charles D. Fischer

Les prophéties annonçant la fin du monde, le réchauffement climatique, la pénurie annoncée des matières premières et une économie mondiale en souffrance réveillent les peurs. Les survivalistes de tout poil, écologistes, religieux, pères ou mères de famille s’organisent pour devenir plus autonomes et se préparer à survivre au pire.

C’est le cas de Piero San Giorgio qui vient de publier un livre bourré 240de conseils pour survivre à l’effondrement économique et au chaos social. Ce Genevois travaillait, il y a encore peu, comme responsable des marchés émergeants dans une société informatique. 241 Piero San Giorgio.Après une prise de conscience, Piero décide de se préparer à survivre. Le monde va mal et l’avenir ne lui dit rien de bon. « On va devoir inventer un nouveau mode de vie et je pense qu'il va nous être imposé par l'effondrement de notre système économique. Ca risque d'être assez violent malheureusement. Mais si on se prépare à l'avance et qu’on est suffisamment nombreux, on va pouvoir mitiger cet effondrement et cette violence” explique Piero San Giorgio. Comme Piero San Giorgio, ils sont de plus en plus à se préparer. Les blogs fleurissent et même certains gouvernements prennent ça très au sérieux. C’est la cas des Etats-Unis qui ont mis en place il y a quelques années une campagne avec la FEMA (agence fédérale pour la gestion des urgences) intitulée "ready", ou "prêt" en français. Elle a pour but d'encourager les américains a réveiller le survivaliste qui sommeille en eux.

Piero San Giorgio quant à lui, est un survivaliste bien réveillé. 242 Les graines pour le potager.Alors pour protéger sa famille et ses proches, il a investi ses économies dans une ferme qu’il a transformé en base autonome durable (BAD). Stocks de nourriture, potager, élevage de poulets, armes, panneaux solaires, source d’eau, livres et matériel médical vont lui apporter une certaine autonomie. Des préparatifs qui peuvent choquer ou faire sourire certains. « C'est vrai que le terme de survivaliste est souvent connoté aux États-Unis par des gens sur-armés ou focalisés sur une approche de défense. À la fin, on peut mettre l'étiquette que l'on veut. Un survivaliste c'est simplement un citoyen adulte, responsable, qui prévoit un avenir difficile et qui se prépare”, explique Piero San Giorgio.

Se préparer à survivre aux guerres ou aux catastrophes est presque une tradition en Suisse. L'aménagement systématique d'abris antiatomiques avait débuté dans les années soixante, dans un contexte marqué par la menace nucléaire et le spectre d'une invasion soviétique. Aujourd’hui, la menace est plus floue et la construction d’abris antiatomiques n’est plus systématique. Mais les vieux réflexes sont de retour et ont de beaux jours devant eux!

Pour visiter la maison de Piero San Giorgio, cliquez sur ce lien (mise en page de Tybalt Félix): http://info.tsr.ch/carteanimee/survivant.html

Le potager de Piero.

La connaissance, un point important.

Commentaires

Portrait de Anonyme

ce site vend des articles de survies pas mal https://survivortools.ch/

Portrait de casas em Miami

I think this is one of the most vital info for me.
And i'm glad reading your article. But want to remark on few general things, The web site
style is great, the articles is really excellent
: D. Good job, cheers

Portrait de pt-br.facebook.com

What's up to every body, it's my first go to see of this website; this weblog includes awesome
and really good information for readers.

Portrait de https://pt-br.facebook.com/

Great post. I was checking continuously this blog and I'm
impressed! Very helpful info specially the last part :) I care for such info much.
I was looking for this certain information for a
long time. Thank you and best of luck.

Portrait de pt-br.facebook.com

Good answers in return of this issue with real arguments and describing everything regarding that.

Portrait de patrick

N'oublions pas que la mesure du temps est une invention humaine, les cycles naturels sont pour la plus part non chronométré, les catastrophes naturelles, aléatoires et que l'homme adore se faire peur avec des prédictions, en effet le web, n'arrange pas les choses. Ce qui est " amusant " c'est que même le malheurs se monnaye de nos jours.

Portrait de Anonyme

il n'y a aucune date... tout comme il n'y a pas de date pour une catastrophe naturelle ou l'incendie qui ravage votre maison... ou la prochaine guerre ou le viol qui vous guette... la prévoyance, c'est se préparer, soi meme, sa famille, sa communauté, à ce qui pourrait arriver....

Portrait de Antoine

Le problème de ces croyances est qu'elles posent des dates clés et définitives concernant les catastrophes qui nous menacent (croyances eschatologiques). Donc que se passe t-il quand les dates sont périmées ?

enfin avec Internet elles touchent des populations toujours plus vastes pour se renouveler

Portrait de wolfman

Ce que j'aime c'est votre ignorence et votre betise...
quand vous serez sans abri, sans bouffe, et sans eau, tout ça pour ne pas avoir a faire des provisions sous pretexte, que vous n'etent pas des consomateurs, moi je vais bien rire, bien au chaud chez moi, avec plein de bouffe et de l'eau.
Ne jamais faire confiance au gouvernement, il ne pour rien faire pour vous en cas de crise..

C'est votre detise qui n'a pas de limite..

Portrait de Anonyme

Bonjour Allez jzter un oeil sur ce blog la solution est pas mal du tout http://abrisdesurvie.canalblog.com/

Portrait de Larry

@ sofien

Ce n'est pas l'accumulation de quelques boîtes de conserve qui met le système en danger, mais le surendettement. Et s'il est vrai que seuls une minorité survivra, c'est parce que seule une minorité se prépare, la majorité préférant faire dans le déni. À noter que les sociétés moins développées sont plutôt moins exposées, vu qu'elles sont en général moins dépendantes du commerce international et de la haute technologie.

Portrait de sofien

C'est vraiment bete ce que vous faites. Vous savez pourquoi?? Parceque tt simplement vous etes en train de faire EXACTEMENT ce que vous reprochez à "la société de consommation" comme vous dites. Au lieu de prendre une boite de conserve vs en prenez deux ou trois par jour. CEla veut dire que vous consommez deux à trois fois plus que vous le faites d'habitude. Si tt le monde agissait ainsi il y aura une pénurie beaucoup plus vite que vous ne le craignez. Résultat: VOUS vs serez sauvés (et ptet les occidentaux. Pas tous qq uns) alors que TOUT le reste du monde sera dans la merde. Bref vous allez faire en qqs années ce que vos parents (que vous critiquez d'après ce que j'ai vu dans des vidéos de vous) n'ont pas réussi à faire en trente ans. Bravo pr votre stupidité. Vraiment la betise humaine n'a pas de limites

Portrait de Larry

@ Tortic

Et pour ce qui est de quitter le navire: lorsqu'un navire coule, il n'y a effectivement aucune garantie de survie en prenant le canot de sauvetage. Par contre, en restant sur le navire, on est sûr de couler avec.

Portrait de Larry

@ Tortic

Ce qui est emblématique n'est certainement pas l'attitude responsable de PsG, mais au contraire l'attitude de déni à laquelle il fait face jusqu'à ce jour, véhiculée par les mass médias, l'État et l'immense troupeau de moutons qui continuent à le soutenir. Car des solutions collectives existent, mais le moins qu'on puisse dire c'est qu'on en prend pas du tout le chemin, bien au contraire.

Portrait de Tortic

@ Santhoshi

Parfaitement d'accord avec vous. Mais l'attitude de M. San Giorgio est tout-à-fait emblématique de l'évolution des mentalités.

@ 789

La plupart nous serons ensemble, vivrons ensemble ou mourrons ensemble. Ceux qui voudront s'isoler dans une montagne un fusil à la main, peuvent bien entendu préparer l'abandon du bateau. Ils mourront juste un peu plus tard que nous (et ceci n'est pas prouvé).

Portrait de Larry

@ Sharona

Le reportage me paraît correct, mais on notera que son site web n'est pas indiqué et même censuré sur le forum Infrarouge.

@ PsG (Piero san Girogio)

Bravo et merci de vous sacrifier, car vous l'avez vous-même reconnu, ce n'est en fait pas très tactique de se faire connaître. Pour ce qui est du drapeau, il est non seulement pas déplaisant, mais au contraire très plaisant. Cela dit, je ne suis pas sûr que vous soyez pleinement conscient de sa signification idéologique (du fait de votre discours parfois antilibéral).

@ Santhoshi

Encore faudrait-il que la majorité se réveille, ce qui est très loin d'être le cas. Il n'y a hélas pas d'alternative à la voie individuelle (qui n'exclut pas la collaboration avec d'autres).

@ 789

PsG a abandonné une carrière qui lui rapportait certainement beaucoup plus. Il s'agit d'un choix rationnel. Que cet avenir est non seulement triste mais une calamité totale, qui le niera? Mais que voulez-vous faire d'autre, vous suicider?

Portrait de Sharona

Je trouve ce petit documentaire fort déplaisant. Piero San Giorgio passe limite pour un illuminé avec ses armes et ses tonnes de nourriture, alors que c'est quelqu'un qui a plein de bon sens!

Et pour répondre à Santhoshi, tout bon - ou bonne - survivaliste se prépare aussi à des évenements comme un accouchement ou une appendicite, il y a de très bons livres sur le sujet et si je peux me permettre, il y a actuellement des millions de personnes qui vivent sans médecin à coté de chez eux ou sans dentistes, il y a toujours des femmes qui meurent en couche, cela fait partie de la vie, du moins cela faisait partie de notre vie d'avant, à nous, occidentaux...

Il ne faut pas voir le "survivalisme" comme quelque chose de strict ou d'entièrement défini. La préparation à des evenements graves est à mon sens vraiment importante. Et la préparation commence par la prise de conscience que de plus en plus de choses ne vont pas, ne marchent pas dans notre monde actuel.
Cependant, on ne parle pas necessairement de 3e guerre mondiale, ou de fin du monde. Il pourrait juste sagir d'une pénurie d'eau ou d'electricité... Actuellement, combien serions nous à pouvoir continuer à nous nourrir, nous laver ou tout simplement "fonctionner" sans nos micro-onde, notre douche, notre PC ou juste notre téléphone?

En tout cas, Piero, si tu passes par là, je t'envoie toutes mes amitiés françaises.

Une urbaine qui se prépare (mais qui se sent bien seule!)

Portrait de Gaston

J'ai mon chalet à côté du tiens. En cas de soucis, j'y serai avant toi... Na

Portrait de PsG

voila la signification du drapeau:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gadsden_flag

rien de déplaisant. juste un symbole d'indépendance.

Portrait de Santhoshi

Et quand, lorsque monsieur Piero, sa famille et ses amis, terrés loin de tout, un des enfants fait une appendicite, une des femmes enceintes n'arrive pas à accoucher et aurai besoin d'une césarienne, un des adultes dévelope un cancer, un autre fait une grosse infection dentaire, etc., comment feront-ils, je me demande.

Non - pour survivre la population doit se serrer les coudes, se mettre tous ensemble à cultiver légumes et fruits partout, car la seule solution pour survivre est la solidarité et non l'isolement paranoiaque et égoiste.

Portrait de Loripendragon

Merci a toi, pour ce livre qui sera surement un bon début pour beaucoup de futur survivaliste.

Portrait de pssst

Le coté autosuffisance est intéressant, la permaculture et/ou la biodynamie apparaît être un passage obligé pour se passer des engrais et pesticides issus d'énergies fossiles.
Sur le canton de Fribourg, FRANCIS FASEL, candidat au Conseil des états, prône la résilience sur la base du constat que le pic du pétrole est passé. Il propose un programme allant dans ce sens, remplaçant les armes par une forme de solidarité...

Portrait de 789

Ce qui est sûr, c'est que cette mode apocalyptique génère des revenus dans plein de domaines : médias(!), secteur alimentaire, armement, pharma, construction,...
Le pari de la fin du monde est gagnant pour certains...
Si ce n'est pas encore fait, TTC devrait se pencher sur la question pendant qu'il est temps.
:D
Personnellement, je ne sais pas si je souhaite (sur)vivre dans le monde que semble imaginer M. San Giorgio, sans vouloir manquer de respect.
Et qu'adviendra-t-il des gens qui n'ont ni la place ni les moyens de se préparer s'ils sont attendus avec des fusils ?
Oui, cet avenir serait vraiment triste !

Portrait de Emmanuel

Bon article sur Piero qui représente bien notre mouvement.
Les survivalistes "éclairés" sont bien de plus en plus nombreux en Europe. Et plus nous serons nombreux plus la crise sera facile à gérer.
http://www.terre-nouvelle.fr/category/survivalisme

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage