Darknet, la face cachée d'Internet

Darknet, la face cachée d'Internet
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.8 (30 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 18 mai 2012

Reportage: Emmanuelle Jaquet
Montage: Charles D.Fischer
Mixage: Philippe Lahaye
Animations: Jean-Daniel Kneubühler

Le site Silkroad, sorte d’Amazon de la drogue, et le site pédophile Lola City avaient ceci en commun : tous deux hantaient la sphère du Darknet.

Aujourd’hui, Silkroad est fermé (février 2011) et Lola City a reçu la foudre du collectif Anonymous, qui a identifié 1589 pédophiles qui se connectaient sur ce site pédophile.

366Ces affaires ont permis de médiatiser l’existence de ce fameux « Darknet », la sphère d’Internet qui n’est pas référencée et donc inaccessible par les moteurs de recherche comme Google. Difficile d’évaluer la taille de cet Internet parallèle, mais, à l’image de l’iceberg, il représente sans doute la face immergée de la Toile.

Pour accéder à ces pages fantômes, il existe plusieurs moyens. On peut passer par des forums de discussion, dans lesquels il faut souvent être introduit par quelqu’un d’autre. On peut également télécharger des logiciels, tels que TOR, qui sécurise et chiffre chaque message et chaque requête.

Bruno Kerouanton, responsable de la sécurité au Service informatique du canton du Jura, nous emmène dans ce monde souterrain, où toutes les connexions sont très lente, puisqu’elles passent par plusieurs relais : Le Réseau Tor fait partie du Darknet. C’est un réseau parallèle, il y en a d’autres, qui permet de communiquer à l’insu de personnes qui espionneraient ou intercepteraient les communications. Tor utilise des moyens de communication qui sont sécurisés. » En clair, sur Tor, vous êtes invisible.  

367 Au départ, la création de système comme Tor a a pour vocation de lutter pour la liberté d’information. En Iran ou en Chine, les militants peuvent ainsi surfer incognito. Mais les organisations criminelles ont aussi trouvé leur intérêt dans le Darknet. 

« On trouve beaucoup de vente de drogue, dans le Darknet, explique Bruno Kerouanton. On trouve également des armes, des services pour adultes et évidemment du blanchiment d’argent. Finalement, on tout le panel que les mafias sont susceptibles de proposer habituellement, sous forme numérique. »

Chez Melani, la centrale d'analyse pour la sûreté de l'information de la Confédération, on fait le même constat. Pour dépister d’éventuelles attaques d’institutions financières suisse, l’équipe de Melani infiltre des forums de discussion, repère des actes frauduleux et tente d’identifier des réseaux criminels.

En 2010, un gros réseau russophone a ainsi été repéré, dont certains membres ont été arrêtés. Aujourd’hui, une autre affaire accapare la centrale d’analyse. Mauro Vignati de la centrale Melani : « C’est très difficile d’empêcher ces réseaux d’agir, car même si vous arrêtez certains membres, d’autres reprennent le flambeau ».

La face cachée d’Internet permet aux organisations criminelles de tisser leurs toiles en toute discrétion.

Le fonctionnement de Tor, avec Bruno Kerouanton

Commentaires

Portrait de solaris

Bonjour
télécharger Tor, c'est facile, il y a le site officiel sinon, facile à trouver en cherchant sur google, mais ensuite, me plus dur reste à faire car je ne pense pas qu'il y ai un moteur de recherche donc il faut trouver les sites et la, bon courage

Portrait de Anonyme

J'ai vu dans une. Émission (je suis nouveau )qui parlait de Darknet , utilisé avec Tor
Et je voulais savoir ou puis-je trouver un lien de téléchargement en français si cela est possible
Faire offre

Cordialement

Portrait de SwissTengu

… mais un seul est l'officiel, et vu le but premier de l'application, vaut mieux passer par là pour l'avoir…

Portrait de solaris

salut
tu tape dans google, telecharger tor y'a pleins de sites qui propose le téléchargement de Tor

Portrait de kvbs

comment obtenir le logiciel TOR

Portrait de solaris

SwissTengu
je ne savais pas que télécharger via tor pouvais entrainer tout cela, j'ai entendu parlé du darknet sur un site hacke en cherchant un fichier dll que je trouve nul part et c'est un membre de ce forum qui m'a dit de chercher sur darknet

Portrait de SwissTengu

Khofff…

télécharger du contenu protégé par le droit d'auteur via Tor est sans doute l'utilisation du réseau la plus stupide :
- ça sature les nodes pour rien
- ça ralentit les usages licites
- ça peut, dans certains cas, faire partir des activistes du réseau parce que trop lent, ce qui leur enlève une certaine protection bienvenue dans bien des cas, surtout de nos jours.

Qui plus est, vous donnez du grain à moudre aux différentes autorités désirant descendre le réseau.

Bravo.

J'espère que vous avez javascript, flash et java activés dans votre navigateur — sans doute est-ce le cas, vu que vous n'avez manifestement pas lu les "best practices" sur le site de Tor…

Pour les darknet : bonne chasse.

Portrait de solaris

Bonjour,
je vois que les messages sont anciens, mais peut être que avec de la chance, j'aurais une réponse. Je connais Tor puisque je l'utilise pour télécharger sur le net des choses illégal (films, jeux, mp3 etc...) ce logiciel es pratique pour pas laisser de trace quoi que, sur le net, rien n'est jamais sur. J'ai entendu parlé du darknet mais, comment faire pour y accéder? Tout les sites qui parlent de ce sujet ne donnent pas vraiment de détail pour y aller
Merci d'avance

Portrait de padoaan

je veux telecharger tor pour entrer dans le darknet

Portrait de SwissTengu

Je me base sur cette phrase sortie du texte ci-contre:
"Le Réseau Tor fait partie du Darknet."

-> Non, non et encore non, TOR ne fait pas partie du Darknet, et n'est pas non plus le Darknet.
Il serait d'ailleurs plus juste de parler de DarknetS, qu'il faut considérer comme autant de "réseaux dans le réseau". Certains plus "connus" que d'autres.

Il aurait été nettement plus judicieux de parler des botnets, qui permettent de créer justement ces darknets. Les machines dites "zombies", infectées, permettent de stocker à l'insu de leur propriétaire des données, ou encore de procéder à des attaques orchestrées (DDoS), participer à des campagnes de spams, etc.

TOR, au même titre qu'un fournisseur d'accès à Internet, serait tout au plus un moyen de se connecter de manière relativement anonyme (j'insiste sur le relativement - ce n'est plus fiable).

A contrario, Freenet serait nettement meilleur comme exemple, de par sa structure et son mode de fonctionnement (via réseaux de confiance, principalement) - mais là aussi, l'amalgame est dangereux, Freenet servant aussi pour des choses tout à fait légales...

Le sujet est vaste, très vaste, et surtout presque aussi vieux qu'Internet lui-même.
Il faut aussi savoir que n'importe qui ayant un minimum de connaissances peut fort bien monter un réseau complètement caché, et ce sans trop de temps... Et à détecter, pour peu qu'on utilise des protocoles chiffrés, c'est vraiment coton.

++

T.

Portrait de 789

C'est la deuxième fois que je lis cette remarque : TOR n'est pas égal au darknet:
http://www.nouvo.ch/2012/06/emission-du-3-juin-2012

Moi, je n'avais jamais entendu parler de TOR mais Nouvo n'a pas prétendu que c'était le darknet, si j'ai bien compris: ils nomment ce programme à titre d'exemple pour accéder au darknet.

Si ce n'est pas juste, je demande à SwissTengu ou à Nouvo de préciser car je ne pige pas.

Portrait de SwissTengu

Dommage, sujet trop imprécis et léger. L'amalgame "darknet == TOR" qui en ressort est catastrophique.

Autant dire que les FAI (fournisseurs d'accès Internet) sont aussi des darknets - ou que les VPN en sont aussi.

Vraiment dommage que le sujet n'ait pas été plus approfondi avec des vrais experts - MELANI est un poil risible (voir leur dernier rapport), quant à Bruno Kerouanton on est en droit de se demander s'il comprend ce qu'il se passe...

Ce serait p-e pas mal de refaire le sujet, mais de prendre plus que 3 minutes et 8 secondes (générique compris) pour en parler ;).

A dispo si besoin, et j'ai 2-3 connaissances qui seraient ravies de corriger la chose.

++

T.

Portrait de phoenix

Intéressant, j'ignorais qu'en suisse on avait des gens qui lutte contre les sites ukrainiens (et compagnie) qui font de la vente de cartes de crédit, comment s'appelle cette "centrale d’analyse" ?

Vos reportages me font bien souvent plaisir, il touche des sujets que je vois rarement exploités par la RTS. Continuez comme ça :)

Et pour info vous n'avez pas flouter le nom du site partout.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage