Une méduse artificielle à partir de cellules de rat

Une méduse artificielle à partir de cellules de rat
23 juillet 2012

Des bio-ingénieurs de l’Université d’Harvard ont élaboré une sorte de méduse très sommaire en cultivant des cellules musculaires de cœur de rat. La structure, constituée également de silicone, réagit aux impulsions électriques, tout comme le cœur, et se déplace dans un environnement liquide en se contractant à l’instar du cnidaire. Le but de cette expérience est de « comprendre les lois fondamentales des pompes musculaires. Morphologiquement, nous avons construit une méduse. Fonctionnellement, nous avons construit une méduse. Génétiquement, cette chose est un rat », déclare Kit Parker, un de ses créateurs. Une pieuvre est également en préparation.

Source

Photo: HARVARD UNIV./CALTECH

Commentaires

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage