Un développeur viré parce qu’il sous-traitait son travail en Chine

Un développeur viré parce qu’il sous-traitait son travail en Chine
16 janvier 2013

Un développeur, travaillant dans une entreprise américaine, avait trouvé le bon moyen de se la couler douce: il délocalisait son travail en Chine! Du coup, il passait ses journées à surfer sur le Net en attendant que le travail soit fait par d’autres pour un coût bien inférieur à son salaire.

Des clients de l’entreprise se sont inquiétés après avoir remarqué que lorsque le développeur se connectait à leur système, il était localisé en Chine, alors qu’il était physiquement derrière son bureau. Suite à son licenciement, ses patrons se sont aperçus que ce spécialiste en C, C++, Perl, Java, Ruby, PHP et Python avait déjà fait le coup de nombreuses fois auparavant et qu’il avait dû gagner ainsi «plusieurs centaines de milliers de dollars par an».

 

Source/Via

Commentaires

Portrait de Jean-Michel

Très intéressant. L'article en français donne envie de lire la diatribe de A.J. Jacobs. C'est long et un peu décalé. J'ai donc parcouru en vitesse et, au-delà de constater qu'il délègue des tâches qui ne sont vraiment pas à déléguer (l'anniversaire de sa femme), c'est le commentaire qui suit (sa femme était déçue que les fleurs ne viennent pas d'un magasin plus chic !) qui m'achève; j'aurais préféré qu'elle ne soit pas contente que son mari ne l'ait pas fait lui-même...

Je vis définitivement dans un autre monde... mais je n'en souffre pas...

Portrait de Crocomarje

De plus en plus de personnes font appel à ce genre de service. En général il s’agit plutôt de travailleurs indépendants, le sujet à d’ailleurs été traité par des étudiants HEC de l’Université de Genève http://e-sens.ch/dossiers/20122013/nouvelle-gestion-du-temps-prive-et-e-...

Portrait de Jean-Michel

Oups, j'avais oublié de mettre mon nom.
Donc je comprends mieux avec ce complément d'information. Mais quelle vie pour se faire prendre quand même...

nouvo

@anonyme du 17 janvier

Aïe, c'est un coup sur les doigts que je mérite! Merci pour la correction.

Pour les centaines de milliers de dollars, il semblerait que l'employé cumulait les mandats, selon l'article qui a révélé le cas. Il devait également être très bien payé et ne reverser qu'une infime partie de son salaire aux véritables exécutants.

Portrait de Anonyme

Le développeur attendait pour un coût et non un coup bien inférieur.
Sinon, je me demande comment il pouvait gagner "plusieurs centaines de milliers de dollars par an". Si je comprends bien l'article, il ne devait gagner que la différence entre son salaire et ce qu'il devait reverser à ses sous-traitants... il y a quelque chose qui m'échappe...

Portrait de 789

Facile de taper sur un individu isolé !

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage