Alfonso Von Wunschheim et le crash du web 2.0

Alfonso Von Wunschheim et le crash du web 2.0
Votre notation : Aucun Moyenne : 2.5 (211 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 16 novembre 2006

Commentaires

Portrait de lila

Ah ENFIN une itw intéressante dans cette émission. Enfin quelqu'un qui sait de quoi il parle!!!

Portrait de Christian, swissnex San Francisco

Si le Web 2.0 crée beaucoup d'animation dans la Silicon Valley, on est encore loin de l'euphorie et surtout des folies de la fin des années '90. Peu de fêtes démesurées pour lesquelles on ferme un quartier entier, des investissements beaucoup plus faibles (comme le dit A. von Wunschheim) et du capital-risque bien moins facile.

La peur d'un crash semble donc surfaite, et ne pas tenir compte du fait que les technologies se développent souvent par vagues, surtout ici en Californie.

Le Web 2.0 crée d'ailleurs des opportunités dans de nombreux domaines. Logitech affiche une santé éclantante en vendant force périphériques genre webcams, micros, haut-parleurs et autres utilisés pour la génération et l'échange de contenu web. Le partage de fichiers photos et plus encore vidéos génère de besoins impressionnants en "server farms" (centrales de serveurs) et "fat pipes" (réseaux à hauts débits). La consommation énergétique de ces "farms" est telle qu'elles sont obligées de s'installer à proximité de centrales électriques, ce qui va accélérer le développement de serveurs moins gourmands.

Pour ceux qui veulent lire une excellente présentation (en anglais) de ce que l'expression Web 2.0 englobe :
http://www.oreillynet.com/pub/a/oreilly/tim/news/2005/09/30/what-is-web-...

Portrait de nouvoscope

Geneviève MorandNouveau paradigme: ce qui est important, ce n'est pas google, la bourse, ou le web 2.0, mais que la révolution numérique qui accélère et démocartise la prodution et le transfert d'informations est une tendance à long temre, et nous ne sommes qu'au début de cette révolution.

Portrait de nouvoscope

Un bref passage pour féliciter Alfonso et le contenu de qualité de cette interview. Alors à tout bientôt si c'est pas avant.Thierryweber.com

Portrait de nouvoscope

Pascal Marmier - swissnex Boston - industrie traditionelle et startups 2.0 bien integrees - Opportunites pour la Suisse si le processus d;innovation est mieux exploite

Portrait de nouvoscope

Jordi montserrat -venturelab: bravo Alfonso: plein d'opportunités et des bons fondamentaux différents par rapport à 2000. Par contre, je suis moins convaincu que la Suisse, ne particulier la romandie, ne participe vraiment à cette vague: à l'exception de quelques projets, pas énormément d'activité / nouveaux projets / sociétés ... . Espérons que des concours comme celui organisé par la TV suisse allemande contribuera à mettre l'entrepreneuriat encore plus sur le devant de la scène (à voir sur www.sf.tv/startup)

Portrait de nouvoscope

stéphane koch, différencier les investisseurs des spéculateurs si l'on veut assurer une certaine pérénité au Web 2.0. Celui-ci à toutes ces chances de durer: plus de gens connectés, moins de technologies à maiîtriser pour les utilisateurs... Donc un potentiel inégalé ;-)

Portrait de Sandrine Szabo

Mais justement, je souhaite en parler des initiatives en matière de web en Suisse romande, parce que je pense que la Suisse est plus riche de projets qu'elle ne le croit. Cela vous dirait d'en parler sur notre site ? www.profession-web.ch (starting 2007) mais le blog est en ligne : blog.profession-web.ch.
A tout bientôt,

Sandrine

Portrait de Sandrine Szabo

Si vous voulez parlez de web 2.0 et de Suisse Romande, je suis intéressée : blog.profession-web.ch. Nous lançons un portail dédié au web en Suisse Romande (profession-web.ch) début 2007 et nous aurons plaisir à interviewer tous les leaders du net romands... Cela vous dit ?

A tout bientôt j'espère,

contact@profession-web.ch

Portrait de Nicolas Dengler

La vitesse accrue des innovations (technologie, user experience, business model (quoique)) et l'émergence incessante sont des caractéristiques de cette époque 2.0. Conscients de cette règle du jeu les services se développent par étape, de façcon expérimentale parfois et par itération en fonction du succès.

Pourquoi je dis cela? pour relativiser le risque et faire disparaître cette phobie de l'échec! Essayez, adpatez, recommencez, rencontrez, partagez... Notre époque offre des opportunités à grande échelle et sans barrière.

C'est match amical (au départ en tout cas, voire un tournoi amateur), donc aucune raison de rester sur le banc de touche à se demander comment on aurait pu faire la passe à son coéquipier. Play and Have fun!

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage