La police suisse enquête sur Youtube

La police suisse enquête sur Youtube
15 octobre 2007


La police utilise Youtube pour reconnaître les émeutiers dans la manif anti UDC

« Nous suivons de près ce matériel visuel. Nous rassemblons toutes les images dont nous disposons pour reconnaître des personnes», a expliqué Thomas Jauch, porte-parole de la police municipale de Berne, à nos collègues du Matin Bleu. Mettre des vidéos d'émeutes sur Youtube peut paraître amusant, mais ça peut aussi mener au trou.

Commentaires

Portrait de Christian

La police ferai mieux d'aller arréter blocher et de le reconduire dans son canton, plutôt que de surffer sur le web.

Portrait de Jacob

Sacré Christian... vous me faites de la peine.

Portrait de Nini

Ben bravo à la police car on a pas besoin de merdeux qui viennent juste pour foutre la merde et casser.
si ces merdeux avaient des couilles et non des amourettes ben il ferait de la politique pour contrer ce qu'il n'aime pas au lieu de casser inutilement.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage