Ta vie en 140 caractères

Ta vie en 140 caractères
Aucun vote pour l'instant.
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 18 avril 2009
  • Reportage: Zian Marro
  • Montage: Charles D. Fischer

Les yeux pas encore tout à fait ouverts, une main sur sa tasse de thé, l'autre sur son clavier, Richard Azia salue ses amis : «Good morning world :-)» écrit-t-il. «Ca fait déjà deux ans que je fais partie de la communauté, explique le jeune homme de 27 ans, et puisque je fais partie de la communauté, c'est une façon sympathique de commencer la journée !» Cela indique également aux autres utilisateurs qu'il est connecté. Et qu'il le sera jusqu'à ce qu'il envoie, juste avant de rejoindre Morphée, le dernier message de la journée, «Night night world.»

Ces messages, envoyés depuis un ordinateur ou par simple sms, répondent au doux nom de «tweets». On y dit tout et n'importe quoi, avec pour seule contrainte la limitation de la longueur du message à 140 caractères. Quelle différence par rapport au statut de facebook? Une fois publiés, les tweets sont lisibles par tout le monde, pas uniquement par ses amis.


Médias traditionnels devancés

Ce réseau social, créé en 2006 à San Fransisco, compterait aujourd'hui plus de 5 millions d'utilisateurs. Britney Spears, Demi Moore, son geek de mari Ashton Kutcher, Al Gore et même Barack Obama ! Au soir du 4 novembre 2008, avant même l'annonce officielle des résultats, le président américain remercie ces électeurs sur twitter. «Nous venons d'écrire l'histoire. Tout cela est arrivé parce que vous avez donné votre temps, votre talent et votre passion. Tout cela est arrivé grâce à vous. Merci.»

Le site de micro-blogging n'en finit plus de faire la une des médias. Lors de l'amerrissage sur l'Hudson River, le 15 janvier dernier, la toute première photo de l'événement est prise et publiée sur twitter par le passager d'un ferry. Les médias traditionnels sont devancés.


Valeur ajoutée

Les journalistes du monde entier commencent à scruter sérieusement les textes et les images publiés en temps réel sur le site. Du coup les entreprises flairent la bonne affaire. Chez Philips Suisse à Zurich, le responsable de la communication a créé un compte en février dernier. «Ma clientèle, en premier lieu, ce sont les journalistes, lâche Raphael Wermuth, et les journalistes sont sur ce média; ils utilisent twitter. C'est pourquoi j'ai décidé de le faire aussi.» La direction lui a donné carte blanche.

Ce nouvel outil permet au porte-parole de retenir l'attention des journalistes au quotidien. Concrètement, Raphael Wermuth teste les nouveaux produits de l'entreprise et publie ensuite ses commentaires sur twitter. Les journalistes qui son abonnés à son compte reçoivent ces tweets bien avant les communiqués de presse officiels. «Pour moi le but est de livrer aux journalistes quelque chose qui a une vraie valeur ajoutée» s'enthousiasme Raphael Wermuth.


«Les réseaux sociaux vont persister»

Il n'y a pas que les métiers de la communication qui s'intéressent au phénomène. Ce que certains ont appelé le « web instantané » inspire également de nombreux développeurs. Près de Lausanne, au parc scientifique PSE, une start-up a tout misé sur cette tendance. Les ingénieurs développent un logiciel qui regroupe tous les réseaux sociaux dans une même fenêtre, sur le bureau de l'ordinateur. «Les réseaux sociaux vont persister, affirme François Bochatay, le cofondateur de la start-up deskNET SA, c'est une tendance qui est amenée à durer, et même à s'accentuer. Aujourd'hui chacun mets à jour son statut en permanence sur différents réseaux sociaux.»

Richard Azia en est la preuve vivante. Il publie en moyenne une septantaine de tweets quotidiennement. Et twitter, de son côté, enregistre chaque jour près de 10'000 nouveaux utilisateurs.













Vidéos bonus

Commentaires

Portrait de Anonyme

C'est vrai que Twitter est un phénomène on retrouve toutes sortes de communautés, même certaines comme le jeu en ligne gratuit se retrouvent pour échanger sur les actualités du monde des pros et des amateurs. Cela risque de durer un bon moment et on voit de plus en plus de sites de microblogging s'ouvrir. Même Google risque de sortir Google Circles qui aura quelques fonctionnalités intéressantes par affinités des membres de la communauté.

Portrait de Ratita

Bravo pour cette première au 19:30 !

Portrait de Bastien

Contrairement à ce qui est dit dans la vidéo, Il est possible de protéger son statut sur Twitter, si on n'a pas envie que tout le monde y ait accès, sous "Settings" : "Protect my updates".

Portrait de Mcutt

bah pour les tweeteurs user très actifs et qui ont beaucoup de trucs à dire je leur propose de tester mon nouveau web service gratos http://www.tweetcutters.com
il permet de dépasser la limite des 140 caractères et de poster de vrais articles sur twitter ;) ... Mais c'est sur qu'il faut avoir autre chose à dire que "je prends mon bain" ou "j'en ai ma claque d'HADOPI" ou "Je cherche un mec ..."
@+

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage