Le boum des logiciels libres

Le boum des logiciels libres
Votre notation : Aucun Moyenne : 3.8 (4 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 1 juin 2009
  • Reportage: Zian Marro
  • Montage: Sandro Milone

«Je trouve OpenOffice Writer un peu plus facile que Word. Pour écrire des lettres ou des trucs comme ça, c'est plus simple» concède Samuel, élève de 8ème au Collège de la Golette à Genève. Dans la salle de cours, la douzaine d'élèves jouent de la souris et du clavier. Tableur, traitement de texte, et même éditeur HTML n'ont presque plus de secret pour eux.

La suite de logiciels libres OpenOffice équipe aujourd'hui tous les ordinateurs pédagogiques des écoles primaires et secondaires du canton de Genève. Cette année, l'Etat de Genève a même édité un CD afin que les élèves puissent installer ces logiciels gratuits chez eux. Le canton comme les familles font donc ainsi l'économie des couteuses licences d'utilisation des produits dits «propriétaires». «Avec les logiciels libres, on n'est pas soumis à l'hégémonie de certains logiciels, explique Claude Richard, enseignant en informatique au Collège de la Golette, pour avoir des nouvelles versions [des logiciels propriétaires, ndlr], à chaque fois il faut repayer. A mon avis il faut s'affranchir de ces logiciels propriétaires.»


Pas un centime

En 2007, contraint de remplacer la suite de Microsoft Office sur 5'000 des 11'000 ordinateurs pédagogiques du canton, le Département de l'instruction publique genevois avait alors estimé le coût de cette opération à 650'000 francs pour la première année, et 400'000 francs par an dès la seconde. Avec la solution open source, l'Etat ne débourse pas un centime.

A l'heure où la Confédération fait l'objet de vives critiques après avoir signé un nouveau contrat de maintenance de plus de 42 millions avec Microsoft, les cantons romands, Vaud et Genève en tête, ont depuis longtemps fait le pas vers les logiciels libres. Et les entreprises ne sont pas en reste. Séduites par la fin de la dépendance aux grandes marques et les mises à jour gratuites de ces solutions, de plus en plus de sociétés – des PME aux multinationales – osent le pas de la migration.


De plus en plus de demandes

Chez Linalis à Meyrin, le patron Anthony Favre a le sourire aux lèvres. Cette société de services spécialisée dans l'open source ne connaît pas la crise. «Nous avons de plus en plus de demandes pour des solutions open source dans tout type de domaine. Nous avons prévu d'engager deux personnes d'ici la fin de l'année.»

Pourtant pour les ordinateurs personnels, le grand public hésite encore, fidélisé depuis toujours par Microsoft et les autres leaders du marché.









Vidéos bonus

Commentaires

Portrait de porn

Howdy, i read your blog occasionally and i own a
sikilar one and i was just wondering if you get a
loot of spam remarks? If so how do you prevent it, any plugin or anything you can recommend?

I get so much lately it's driving me crazy so any help is very much appreciated.

Portrait de sexe

moi j'ai rien compris de toute façon

Portrait de porno

Très bon reportage ! Moi et plusieurs potes, ne travaillons qu'avec du linux d'ailleur, c'est hyper complet ! je ne reviendrai plus jamais au monde windows, sauf sous la contrainte :)

Portrait de video x

j ai mis du temps à m'adapter mais je me sens libre.

Portrait de films x

oui sur l'idée, mais la migration d'un environnement a un autre est une tache beaucoup plus hardue que de simplement changer de traitement de texte

Portrait de kiro15

Tout a fait d'accord avec David en ce qui concerne les logiciels libre, ils sont parfois plus simple et plus utile que certains payant.

Personnellement pour mon site de recherche des heures prières pour toutes les villes de france, j'ai simplement utilisé un CMS gratuit compatible avec osCommerce (open source aussi)

Kiro de Heure de priere

Bonne continuation.

Portrait de Jouer au bingo

Clair que c'est une bonne chose les logs libres !

Portrait de charme

Le développement de logiciels libres est une bonne chose et pour cela rien de mieux

Portrait de Sophie

Le développement de logiciels libres est une bonne chose et pour cela rien de mieux que de collaborer ensemble pour développer de la meilleure manière possible. Personnellement j'utilise un logiciel open source pour animer mes loto bingo et ça fonctionne aussi bien que les logiciels pro à 200€.

Portrait de Boutique gay

En ce qui me concerne, je ne passe que par du libre. Linux, Open Office, Firefox, j ai mis du temps à m'adapter mais je me sens libre.

Portrait de Entreprise de Nettoyage

C'est vraiment bien c'est logiciel libre, on en a marre de autres logiciels couteux et compliqués.Très bonne idée
david de entreprise nettoyage

Portrait de Cyrbyz

Un des gros désavantage sur les PC... Sur MAC on à beaucoup moins de problèmes, tout est dans la boite !

Portrait de Armand

Enfin un article qui vaux vraiment la penne. A bas Microsoft et leur monopole. Dommage vous donner pas asser d'adresse pour que les webauditeur ce renseigne. comme: Alternative a windows www.ubuntu-fr.org / Liste logitiel libre www.farmasoft.net etc

Portrait de Sacha

Pourquoi le canton de Genève a-t-il besoin d'éditer un CD contenant ladite suite de programme ?
Les élèves n'ont-ils pas internet pour télécharger OpenOffice ?
Pour ma part, je trouve que c'est de l'argent jeté par les fenêtres de l'État.

C'est bien beau de s'afficher comme Anthony Favre avec Tux, la mascotte de GNU/Linux. On pense aux logiciels libres, OpenOffice en l'occurrence, mais dans le reportage, je n'ai vu qu'une personne étant sur Ubuntu, la plus populaire des distribution GNU/Linux. On est donc loin d'une totale indépendance envers Microsoft ou Apple.

Portrait de Pierre

Ouahh... ça c'est de la news ! Nouvo quoi ;-)

Portrait de Aronedevil

Je trouve sa génial d'apprendre aux élèves à employer les logiciel libre. Je pense que Microsoft, Apple et compagnie se son assez remplis le poches pendant assez longtemps, j'espère que dans quelque année toutes les écoles suivront cet exemple

Portrait de jean michel

C'est vraiment fantastique, celà permettra de faire face à la monopolisation
de ce marché. Vive l'entreprise libre

Portrait de Chris

Il ne reste plus qu'à l'éducation genevoise de mimer les californiens en créant des manuels libres!! Voir http://www.bytecode.ch/Enseignement-la-californie-veut-se-doter-de-manue...

Portrait de merinos

bien... très bien. :)

Portrait de Nico

@Sacha : regardez bien : tous les PC de Linalis sont sous Ubuntu ainsi que les ecran ou l'on voit Zimbra.

Portrait de jernst

@Cyrbyz

Ne vous laissez pas manipuler par les pubs Apple et ne confondez pas un type de machine (PC) avec un système d'exploitation (Windows). J'utilise Linux et il fonctionne aussi bien sur des "Macs" (qui sont aussi des PersonalComputers) que sur des "PCs".

Portrait de rom_185

Bravo, très bon reportage !
Il devrait en avoir plus sur les logiciels libres, car c'est vraiment un plaisir à utiliser, je sais de quoi je parle. =)

Portrait de Ben

oui sur l'idée, mais la migration d'un environnement a un autre est une tache beaucoup plus hardue que de simplement changer de traitement de texte. Gageons que dans leur optique actuelle ca sera fait dans les prochaines années, par exemple losrque se posera la question d'acheter des licences windows7.

Portrait de Sacha

Le débat Windows vs. Mac a déjà été fait me semble-t-il...
Et Apple ne veut ni plus ni moins que Windows sur le plan commercial.

Et pour répondre à @Cyrbyz, Linux tourne correctement sur les machines d'Apple grâce à des groupes d'informaticiens généralement bénévole qui on permit le support de ces machines qui n'étaient en aucun cas prévu pour faire marcher une distribution GNU/Linux.
Sinon je suis tout à fait d'accord avec la remarque.

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage