Le réseau qui agite les papilles

Le réseau qui agite les papilles
Votre notation : Aucun Moyenne : 4.5 (2 votes)
<obtenir le code d'intégration de la vidéo>
Publié le 22 octobre 2009
  • Reportage: François Roulet
  • Montage: Ulrich Teiger
  • Mixage: Philippe Lahaye

C'est un croisement entre Facebook et le Guide Michelin. Itaste est une entreprise romande ambitieuse. Un réseau social du goût qui entend devenir rapidement le numéro un du référencement de restaurants sur Internet. « On cherche à en faire une affaire rentable. Plus d'un million de francs ont été investis, confie Paul de La Rochefoucauld, directeur. On a des ambitions sur l'Europe pour faire de ce projet la nouvelle façon d'utiliser des guides en ligne. » Pour les utilisateurs, la plupart des services sont gratuits. Les restaurateurs y figurent librement aussi, mais ils paient près de 1000 francs par année s'ils souhaitent entrer en contact directement avec leurs clients via le site. Une mise en relation qui constitue la principale source de revenu d'ITaste.

Dis moi ce que tu aimes

Le réseau fonctionne sur le bon vieux principe du bouche à oreille. Sans pareil, lorsqu'il s'agit de choisir un restaurant. « Je sélectionne mes adresses en fonction des critiques que postent mes amis sur le site. Si quelqu'un dont je partage les goûts et respecte le jugement me conseille un établissement, j'y vais les yeux fermés. » avoue Xavier, utilisateur et contributeur intensif. Pour accroitre la fiabilité du système, le réseau exige que les utilisateurs apparaissent sous leur vrai nom. Ce qui n'est pas le cas des sites concurrents en Suisse romande.

Les bons plans restos sur internet, oui mais…

La recherche de restaurants via Internet pourrait supplanter les guides traditionnels. Même si les professionnels de la critique sont convaincus que leur expertise demeure indispensable. « Si on est bien reçu dans un restaurant, si l'atmosphère est agréable, cela endort un peu nos défenses. Là où le professionnel va rester vigilent, l'amateur aura tendance, et tant mieux pour lui, à se laisser aller. Parce qu'il est là pour passer un bon moment, explique Knut Schwander, responsable romand du Gault Millaut. Je suis par exemple allé manger dans un restaurant qui est noté 15 sur 20 sur Itaste. L'endroit est très sympa mais la sauce est industrielle. Pour moi c'est rédhibitoire. Pour ceux qui ont écrit sur Itaste ce n'est pas le cas. » Il n'empêche, les critiques de restaurants sur Internet profitent aussi au consommateur. Car même si elles demeurent moins pointues que celles des professionnels, elles ajoutent une pression supplémentaire sur les restaurateurs.

Vidéos bonus

Commentaires

Portrait de auberge du signal

MONSIEUR SUITE A UN APPERCU DE COMMENTAIRES SUR NOTRE RESTAURANT QUI FONCTONNE DEPUIS 26 ANS JE NE PEUX RESTER SANS REACTION A DEUX VOMMENTAIRES CALOMNIEUX AVEC REFERENCE SUR LES PROPOS DONNES sur conseil de ma clientele je vous rends attentif aux consequences qui pourrot en decoudre SI VOUS N ENLEVEZ CES PROPOS JE SERAI OBLIGER DE EN FAIRE PART A MON AVOCAT,,,,, VOUS COMPRENEZ EN FAISANT 2500 PASSEPORTS PAR ANNEE DEPUIS 25ANS QUE JE NE SERAIS PLUS DANS LES EDITIONS SI J ETAIS AINSI....... ET SURTOUT PAS DANS LE COUP DE COEUR DE CE GUIDE ALORS ATTENDS VOTRE REACTION ET PRENDRAI LES DISPOSITIONS AVOTRE ENCONTRE POUR LA SUITE VOUS DEVEZ NE PAS TOMBER DANS LE RIDICULE ET LES REGLEMENTS ABUSIFE POUR FAIR TORD A UNE PME

Portrait de Andrea

Ce réseau a de gros avantages par rapport à des guides papier qui ne prennent pas en compte les avis des clients. Dans ce cas-là, les critiques peuvent valoir de l'or, mais en cas d'avis négatif, l'impact peut être catastrophique... le système de validation de nom et d'adresse donne une crédibilité énorme au système qui ne peut pas être abusé facilement par la concurrence.

Andrea de referencement Suisse

Portrait de Michel

Oui c'est vrai c'est genial les guides online et en plus c'est gratos. Perso je prefere nettement resto-rang.ch qui a deja preque tout les restos et pleins do commentaires

Portrait de BARBE MARION

Vous jouez la transparence dans ce reportage, bravo
Rien ne vaut le bouche à oreille

Poster un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement. If you have a Gravatar account associated with the e-mail address you provide, it will be used to display your avatar.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <script> <iframe>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Insert SoundCloud track or set with the [soundcloud:URL] tag.
  • You may insert videos with [video:URL]

Plus d'informations sur les options de formatage